10 joueurs du club de rugby de Bayonne touché par le variant anglais du coronavirus

Le port du masque désormais obligatoire pour les enfants de plus de 6 ans
octobre 31, 2020

10 joueurs du club de rugby de Bayonne touché par le variant anglais du coronavirus

Une nouvelle souche, ultra contagieuse, est apparue dans le monde, faisant trembler les scientifiques et mettant sous l’épée de Damocles le gouvernement qui risque de devoir annoncer un reconfinement en France. Nous étions épargnés, pourtant des joueurs du Sud-Ouest de la France ont contacté ce nouveau covid.

Mais comment la souche variante a pu contaminer nos joueurs bayonnais ?

Le club français a affronté les Anglais de Leicester le 19 décembre dernier dans le cadre de la Coupe d’Europe. 7 jours après, 7 joueurs de l’Aviron bayonnais ont testés positifs au covid. Ces derniers sont diagnostiqués comme étant négatifs le 31 décembre avant que deux nouveaux cas au sein de l’équipe soient détectés. Ce n’est que le samedi 2 janvier 2020 que le club bayonnais reçoit l’attestation que les contaminations proviennent bien de la souche variantes du covid issue tout droit du Royaume-Unis.

Dix cas ont été détectés au sein du club basque. De nouveaux tests ont été réalisés samedi 2 janvier, les résultats vont tomber dans les jours à venir, et le club va rester fermé au moins jusqu’au jeudi 7 janvier pour raisons sanitaires et éviter de propager encore plus cette variante ultra contagieuse. Il aura trois matches de Top 14 à rattraper, un nombre important qui mettra les joueurs à rudes épreuves.

L’Aviron Bayonnais a exprimé son mécontentement dans un communiqué, critiquant le protocole sanitaire mis en place lors des compétitions européennes, qu’il qualifie de beaucoup trop souple comparée à d’autres compétences. Pour les compétitions européennes, les joueurs ne sont testés que le lundi suivant lorsque la rencontre se déroule le samedi : les Anglais n’ont donc réalisé la présence de cas de Covid-19 dans leurs rangs que la semaine suivant le match contre Bayonne, et ont probablement contaminé bien d’autres personnes jusqu’à alors car ils n’étaient pas en quarantaine.

A cause de ceci, Bayonne ne jouera probablement pas ses deux derniers matches de Challenge européen, en Angleterre face à Leicester et à domicile contre les Zèbres, pour éviter de faire circuler encore plus le virus, d’autant plus que le variant anglais du coronavirus est soupçonné par les autorités sanitaires d’être plus contagieux, presque 40 fois plus que la souche du covid originel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *